Agir ensemble pour l'innovation alimentaire
  • Actualités

Projet BLUEDIMARY : Valorisation des substances marines : la marennine

  • Modifié le 26/11/2019
Projet Bluedimary

Valorisation des substances marines : la marennine

 

Issue d’une microalgue, la marennine est une molécule connue pour donner la couleur caractéristique des huitres « fines de claire verte ». Nellie Francezon, chercheuse post-doctorale au sein de l’Université du Mans, travaille sur la structure et l’exploration des propriétés de ce pigment particulier.

Nellie Francezon est diplômée de l’école d’ingénieur Polytech Nice Sophia.  Au cours de ses études, Nellie a travaillé sur la caractérisation et la purification de substances marines. Après un passage dans l’univers de la cosmétique et de la pharmacie, elle est partie faire un doctorat à l’Université Laval (Québec) et étudier la chimie du bois, particulièrement les composés contenus au sein de l’écorce de l’épinette noire. Son travail de thèse a consisté à mettre au point des procédés d’extraction et de caractérisation des composants de l’écorce d’épinette noire, afin de valoriser les importants tonnages d’écorce résiduelle générés par l’exploitation de cette essence.  En plus de son travail de thèse, Nellie a pu bénéficier de l’esprit entrepreneurial présent à l’Université Laval : participation à la fondation d’une micro-entreprise d’ébénisterie ainsi que du cercle de philanthropie de sa faculté…

Après sa soutenance de thèse, Nellie est retournée vers l’exploration et la valorisation des substances marines en intégrant le projet BLUEDIMARY. Ce projet de recherche collaborative entre l’Université du Mans et l’Université Laval au Canada est financé par le RFI Food for Tomorrow/ Cap Aliment. Il vise à étudier la microalgue marine Haslea ostrearia, qui synthétise un pigment bleu-vert hydrosoluble, la marennine. La valorisation de ce pigment nécessite notamment l’élucidation de sa structure chimique. En s’appuyant sur le travail d’étude de la marennine réalisé par L. Zebiri lors du projet MALIBLUE, Nellie aura comme objectif de compléter la détermination de la structure chimique de la marennine et d’étudier les coproduits de son extraction.

Son travail s’inscrit dans une démarche collaborative d’exploration du potentiel de la microalgue Haslea ostrearia coordonnée par J.-L Mouget et P. Pasetto de l’Université du Mans. En effet, Nellie travaille au sein une équipe pluridisciplinaire :

Au Mans :

  • M. Herbaut, développement de la valorisation et du transfert de technologie (chimie)
  • S. Ishmayana, développement d’une approche de caractérisation à l’aide d’outils enzymatiques (biochimie)
  • J. Dittmer, caractérisation RMN de la marennine (physique)
  • J.F. Bardeau, caractérisation de la marennine par spectrométrie Raman (physique)
  • O. Bosson, production de la microalgue (biologie) N. Yaakoubi, développement de capteurs basés sur l’utilisation de la marennine (physique)

Mais aussi au Canada en collaboration avec l’université Laval :

-          L. Beaulieu, coordinatrice du groupement d’intérêt sur les produits biomarins

-          S. Turgeon, directrice de l’institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels

A terme, au niveau appliqué, ce travail vise à utiliser la marennine comme pigment bleu au sein d’aliments mais aussi au sein de capteurs pour le stockage alimentaire.


outils

  • Agrobiotis

    L’annuaire national des partenaires et fournisseurs de l'agroalimentaire

  • Le guide des compétences

    Recensement exhaustif de la diversité des compétences ligériennes : laboratoires et équipes de recherche, plateformes régionales d’innovation, centres techniques…

  • Le calendrier des stages

    Pour identifier les disponibilités de vos futurs stagiaires.

  • Le Guide des formations

    Les formations liées à la filière alimentaire en Pays de la Loire

  • La Fusée

    Entreprises, propulsez vos idées grâce aux étudiants

Actualités

  • Algue

    Collaboration Franco-québecoise pour la valorisation des protéines d’algues

    Modifié le 21 février 2020

  • Soutenance de Thèse

    Soutenance de thèse de Julian Sepulveda – projet ID FOAM

    Modifié le 21 février 2020

  • FOOD4sight

    FOOD4sight, l'innovation en immersion, le 3 avril 2020 à Nantes

    Modifié le 12 février 2020

  • Image Directeur-RD

    Commission R&D de Cap Aliment, le 31 janvier à Nantes

    Modifié le 17 janvier 2020

  • ICT_Agri_Food_Logo_3

    Nouvel Appel à projets : ERA-NET (H2020)

    Modifié le 17 janvier 2020

Agenda

  • 21 jan. 2020

    ValorialMorning

  • 23 jan. 2020

    Commission Qualité Sécurité des Aliments Ligeriaa

  • 28 jan. 2020

    Rencontres Innovation - Université de Nantes

  • 29 jan. 2020

    Commission digital collaboratif Ligeriaa

  • 31 jan. 2020

    Commission R&D - Cap Aliment

5 bonnes raisons d’adhérer à Cap Aliment

    • Témoignage 2
    • Cap aliment est le lieu de rencontre indispensable de l’agroalimentaire régional complémentaire des actions d’un pôle de recherche de filière comme Tecaliman

      Fabrice PUTIER - Directeur/Managing Director de Tecaliman
    •  Je souhaite adhérer
    • Témoignage 3
    • La connaissance mutuelle des acteurs industriels et académiques est un gage de réussite de leurs nouveaux partenariats et Cap Aliment y contribue.

      Jean-Luc Courthaudon - Professeur de Biochimie et sciences des aliments à l'Université d'Angers
    •  Je souhaite adhérer